3 preuves que vous êtes tombé sur une gratteuse

J’ai l’habitude de dire qu’il y a deux types de dragueurs.
Ceux qui sont déjà tombés sur une gratteuse et ceux… à qui ça va arriver prochainement.

Vous l’avez compris, je crois que cet écueil est inévitable.
Tôt ou tard, vous serez confronté à ce comportement féminin détestable qui est celui de la gratteuse.

Tout ce que vous aurez à faire à ce moment-là, c’est passer à la suivante le plus rapidement possible.
En effet, je ne vous conseille pas d’essayer de « rééduquer » une gratteuse.
Certains y sont déjà parvenus à force de patience et de recadrages incessants, mais le taux de réussite reste très faible.
Il ne serait donc pas raisonnable pour moi de vous encourager dans cette voie.

Même si cette femme est très attirante, même si, physiquement, vous lui donnez la note de « 10 », si elle se révèle être une gratteuse, tournez les talons et passez à la suivante.

Mais le plus important reste avant tout de pouvoir détecter les gratteuses avant même qu’elles n’aient eu le temps de déployer leur jeu néfaste.
À la vue de ces signes, je vous conseille vivement de couper court à la relation, sans autre forme de procès. Continuer avec cette fille ne ferait que vous apporter des désillusions.
Évidemment, comme j’ai établi cette liste en ayant le souci de détecter les gratteuses de façon précoce, il est difficile de prétendre à l’infaillibilité.

Donc, il reste possible que même en présence de l’un ou de plusieurs de ces indices, la femme en question ne soit pas vraiment une gratteuse finie dont vous ne pourriez rien tirer.
Ce que je vous propose est donc d’adopter la même technique que moi en la matière.
Quand je vois un signe quel qu’il soit, je le considère comme un avertissement et dès le deuxième élément défavorable, je coupe court.

Je mentionne néanmoins pour chacun des trois indices ci-dessous s’il nécessite que vous laissiez tomber immédiatement ou pas.

  1. Elle insiste pour que vous veniez la chercher pour la conduire sur le lieu de rendez-vous.
    Je préfère toujours que la fille se déplace elle-même jusqu’au lieu choisi.
    Pas parce que c’est plus pratique pour moi, mais avant tout pour une raison d’investissement émotionnel.
    Quand elle a dû « faire l’effort » de se rendre à un endroit, une femme sera dans de bien meilleures dispositions vis-à-vis de vous.
    Retenez bien ça, c’est très important.
    En agissant de la sorte, vous la forcez à s’investir dans la rencontre. Et peu importe qu’elle n’ait dû faire que 100 mètres, ce qui compte, c’est qu’elle aussi ait fait un pas.
    Je ne saurais assez insister sur cette notion.
    Appliquez toujours ce principe et vous me remercierez plus tard de l’avoir fait.
    Si votre cible use de toutes sortes d’excuses pour faire en sorte que vous veniez la prendre, inscrivez un point de « gratteuse  potentielle » à son passif.
  2. Vous êtes déjà arrivé à l’endroit prévu pour le rencard et elle vous appelle pour vous demander de passer la prendre à un autre endroit, où elle se trouve toujours malgré que vous deviez vous rencontrer quelques minutes plus tard.
    Ça, c’est un indice extrêmement révélateur d’une gratteuse.
    Quand ce cas se présente, mieux vaut lâcher l’affaire tout de suite.
    Le mieux que vous ayez à faire est de lui dire que vous ne pouvez pas parler pour l’instant et promettre de la rappeler dans les cinq minutes.
    En général, elle vous demandera de venir la rejoindre à l’autre bout de la ville, alors qu’elle connaissait très bien l’heure et l’endroit du rendez-vous.
    En fait, elle essaie de tester vos capacités à vous montrer docile, comme un bon toutou.
    Dans ce cas, il convient de lui donner une bonne leçon…
    Donc, après lui avoir dit que vous la rappeliez dans les cinq minutes, partez immédiatement et, surtout, ne rappelez pas !
    Normalement, elle devrait vous harceler un petit moment par sms ou par téléphone. Ne répondez pas et passez à une autre.
  3. Elle vient au rendez-vous mais est accompagnée d’une autre fille.
    Évidemment, elle s’en excusera et vous la présentera comme une amie ou même comme sa sœur et vous demandera si ça ne vous dérange pas qu’elle soit présente.
    Là encore, c’est une façon de tester vos capacités de pigeon.
    Vous avez deux possibilités :
    Soit vous dites que ça vous dérange et vous partez sans plus attendre
    Soit, si vous êtes d’humeur joueuse, vous faites comme il m’est déjà arrivé de réagir. En faisant mine d’accepter, vous allez prendre un verre à trois et après dix minutes, vous prétextez avoir reçu un message important qui fait que vous ne pouvez pas rester plus longtemps avec elles.
    Et là, bien sûr, vous partez en leur laissant l’addition.
    J’ai déjà pratiqué une fois ou deux cette méthode mais je ne vous la recommande pas étant donné qu’elle peut ensuite vous obliger à changer de bistrot pour vos futurs rencards.
    En effet, il n’est même pas certain que ce type de nanas aient prévu l’argent nécessaire pour régler une consommation, donc vous pourriez bien ne plus être le bienvenu dans cet établissement dans le futur…

Ce que je vous ai détaillé ici sont des comportements typiques des gratteuses.
Il y aurait encore beaucoup de choses à en dire et on peut même parfois avoir des indices dès le Pick-up.
Malheureusement, ces indications sont moins fiables et je préfère pour ma part m’en tenir à du solide.

Si vous tombez sur une de ces filles, ne vous en faites surtout pas.
Cela peut arriver à tout le monde en séduction. Ne perdez pas de temps et continuez vers de nouvelles aventures.

Bonne chance et à bientôt.

Pascal

Laisser un commentaire