Le guide du premier rendez-vous

Un premier rendez-vous, ça se prépare.

Vous ne pouvez rien laisser au hasard. Il vous faut un plan d’attaque.

Ça tombe bien ,c’est justement ce que je vous propose ici.

Le premier rencard, c’est le « Day 2 ». Parce qu’il y a le jour de la rencontre avant, évidemment. Donc, le deuxième rendez-vous sera le « Day 3 » et ainsi de suite.

Voilà à quoi vous devrez faire attention  :

  • Traditionnellement, on choisit souvent d’aller prendre un verre à deux. C’est bien, mais rien n’interdit d’être plus original. L’été, je propose souvent une simple ballade dans un parc. C’est beaucoup plus propice aux rapprochements.

 

  • Le problème, au café, c’est la table. La table, c’est un obstacle entre elle et vous.  Ce que vous pouvez faire, c’est vous asseoir à côté d’elle. Soit tout de suite en arrivant, soit après un passage aux toilettes, par exemple.

 

  • Un rencard d’une heure est largement suffisant. En une heure, vous aurez assez de temps pour faire bonne impression. Et vous aurez moins été exposé au risque de commettre une erreur. Si vous voulez prolonger encore, le mieux est de changer d’endroit pour éviter que ça ne devienne monotone.

 

  • Très important : ne faites pas de compliments sur son physique ou son apparence. jamais elle ne doit considérer que vous êtes acquis pour elle. Vous avez montré que vous étiez attiré au Pick-up (la rencontre). C’était bref et ça suffit pour l’instant. Concentrez-vous sur ce que vous devez faire et n’essayez surtout pas de la rassurer.

 

  • Au moment où vous la retrouvez sur le lieu de rendez-vous, mettez-la directement à l’aise. La plupart des gens croient que pour mettre quelqu’un à l’aise, il faut lui dire des banalités. « Ça va, tu as trouvé facilement ? » « Ta journée de travail s’est bien passée ? » En fait, ça n’est pas du tout ça. Ce genre de choses ont l’effet contraire. C’est typiquement ce que se disent deux personnes qui ne se connaissent pas. Vous devez faire comme si vous étiez avec un ami que vous fréquentez depuis des années. « Tiens, tu sais ce qui m’est arrivé tantôt ? C’est dingue… » Et ça, directement en arrivant.

 

  • Pendant 10 à 15 minutes, bavardez comme vous le faites avec un ami. Ensuite, commencez à sexualiser. Le sexe doit devenir un sujet de conversation très présent. Vous devez en parler naturellement. Ne soyez pas gêné. Les femmes adorent parler de sexe. Plus encore que vous avec vos amis. Vous pouvez par exemple commencer à parler de ses anciens copains et, tout simplement,  glisser vers le sexe. Ne la prévenez pas que vous allez parler de ce sujet. Ne lui demandez pas son avis. Parlez-en, c’est tout. Bien sûr, évitez d’entrer dans des détails trop précis. Il ne faudrait pas non plus passer pour un pervers.

 

  • Au contraire du point précédent, il y a des sujets que vous devez éviter. La politique en est un. N’oubliez pas que contrairement à vous, une femme va au rendez-vous pour disqualifier. Pour ça, le plus petite divergence suffit parfois. Pas de politique, quoi qu’il arrive.

 

  • D’une façon générale, n’en dites pas trop sur vous. L’idéal, c’est qu’elle parle beaucoup plus que vous. Posez des questions pour aller là où vous voulez, puis laissez-la développer. Elle n’y verra pas d’inconvénient. Vous avez sûrement déjà dû remarquer que les femmes parlaient plus que les hommes, non ? Si elle vous pose des questions, répondez-y, mais parlez de toute façon moins qu’elle.

 

  • Il est toujours bon de garder une part de mystère. Vous ne devez pas tout lui dire de votre vie. Elle ne doit pas sortir du rendez-vous et avoir l’impression de tout savoir sur vous. Si vous ne voulez pas répondre à une question, utilisez votre sens de l’humour.

 

  • Vous avez déjà entendu parler des kinos ? Il faut que vous la touchiez au cours de la conversation. Soit vous êtes déjà quelqu’un de tactile et vous le faites naturellement sans vous rendre compte, soit c’est un truc qui vous gêne un peu. Si c’est le cas, prenez ça comme un entraînement. Les kinos sont primordiaux. Vous apprendrez avec la pratique à les utiliser. Au début, souvenez-vous juste de ne pas regarder là où vous posez votre main et de le faire le plus naturellement possible. Le plus simple, c’est de mettre la main sur son épaule en premier lieu. Vous le faites pour « appuyer » ce que vous êtes en train de dire. Franchement. Sans hésiter. Puis, vous passez à son dos, etc…

 

  • « Je l’embrasse ou pas ? » En général, je n’embrasse une femme au premier rendez-vous que si l’occasion se présente au début ou au plus tard vers le milieu de la période que j’ai prévu de passer avec elle. Les rares cas où je le fais vers la fin du rencard, c’est quand je sens qu’on va coucher ensemble le jour-même. Sinon, je m’abstiens. Mon schéma, c’est : une rencontre forcément brève (parfois pas plus de 30 secondes pour prendre son numéro), puis un rendez-vous d’environ une heure et enfin le deuxième rencard au cours duquel normalement on couche ensemble. Et ça, qu’il y ait eu flirt ou pas au Day 2. Mais je préfère ne pas flirter en fin de Day 2 pour ne pas lever trop d’incertitudes chez elle. Je sais que beaucoup recommandent de coucher avec la fille au premier rendez-vous et que ça réussit bien aussi. Ça m’arrive de temps en temps, mais je préfère le schéma en 2 rendez-vous. Je trouve que les résistances sont moins fortes. Par contre, il n’y a jamais de Day 4. Si je n’ai pas couché avec elle au deuxième rencard, je considère que j’ai déjà assez perdu de temps avec elle et elle ne me revoit jamais. Je me concentre sur la suivante plutôt que de lui laisser encore une chance…

 

  • Ce qui marche extrêmement bien, c’est de faire en sorte de jeter le doute dans son esprit. Si vous parvenez à la quitter sans qu’elle soit sûre de vous revoir, vous avez gagné. Quand vous la rappellerez pour fixer un autre rencard, il y a toutes les chances qu’elle accepte. Encore une fois, c’est absolument contre-intuitif, mais hyper efficace. Par contre, inutile de le faire systématiquement. C’est assez difficile à doser, et il vaut mieux réserver ça à certains cas.

En résumé, vous pouvez considérer votre rencard comme réussi si :

  • Elle a parlé bien plus que vous
  • Vous avez pu sexualiser la conversation un maximum
  • Vous avez pu placer des kinos
  • Vous l’avez éventuellement laissée sur un doute

Autre chose :  n’envoyez jamais le premier le traditionnel message « j’ai passé un bon moment ».

Si elle vous l’envoie après le rencard, c’est un très bon signe et vous la reverrez sûrement. Si vous n’en recevez pas, ça ne veut pas dire que c’est foutu, très loin de là ! Elle considère sans doute que c’est au mec d’envoyer ça et donc elle attend sûrement que vous le fassiez. Surtout n’en faites rien et recontactez-la dans quelques jours pour fixer le Day 3.

Elle aura eu le temps de cogiter en se demandant pourquoi vous n’avez pas fait comme tous les autres et ça vous sera profitable parce que vous sortez du lot.

Elle aura l’impression que ses charmes vous laissent indifférents et elle voudra en faire plus.
Vous saisissez l’état d’esprit ?

À vous de jouer !

 

Laisser un commentaire