Un plan d’action simple pour débuter

Décider de commencer, c’est une chose. Encore faut-il savoir par où exactement.

Et c’est ce que je vous propose de voir ensemble dans cet article.

Ici, je m’adresse à ceux qui n’ont jamais dragué ou qui ont été tenus éloignés de ça pendant très longtemps. Parce qu’ils étaient en couple, par exemple.

Dans un premier temps, confronté à la réalité du terrain,vous prendrez une claque. C’est inévitable.

Les choses sont loin d’être faciles et il vous faudra impérativement adopter une mentalité de gagnant pour obtenir des résultats. Mais, vous verrez, la volonté peut soulever des montagnes et vous arriverez finalement bien plus loin que vous ne l’espériez.

D’abord, si les choses ne vont pas très bien dans votre vie et que vous vous sentez un peu déprimé, par exemple, il faut vous dire que rien ne s’arrangera tout seul.

Vous ne pourrez pas compter sur la chance, le hasard ou le temps pour régler vos problèmes.

Ça, ce sera pour plus tard. Quand vous aurez commencé à travailler à les résoudre vous-même.

Vous connaissez l’adage : « Aide-toi et le ciel t’aidera »

À ce stade, vous avez un seul allié : votre volonté. La bonne nouvelle, c’est que ce sera votre   meilleur auxiliaire.

Mais venons-en au programme proprement dit :

1) Travaillez votre apparence.

Choisissez une coupe de cheveux qui vous va.

Réorganisez votre garde-robe et, si nécessaire, achetez quelques vêtements adaptés à votre morphologie. N’hésitez pas à demander conseil à quelqu’un qui a du goût en la matière. Vous n’avez pas besoin de dépenser beaucoup d’argent. Faites un inventaire des pièces indispensables qui vous manquent et achetez-les.

Si vous avez du poids à perdre, allez consulter un diététicien et suivez scrupuleusement le régime qui vous sera prescrit.
Au cas où vous n’auriez pas les moyens de faire ça, lisez les conseils sérieux donnés sur internet. Utilisez une seule méthode : celle du comptage des calories. Vous établirez vos besoins journaliers en fonction de votre âge, votre corpulence, votre taille ainsi que d’autres facteurs et ensuite vous fixerez vos apports quotidiens en calories légèrement (surtout pas trop, pour des raisons qui seraient trop longues à expliquer ici en détail) en-deçà de ce seuil.
Pas question de me dire que ça ne marche pas pour vous et que vous avez déjà essayé auparavant. Si ça n’avait pas fonctionné par le passé, c’est que vous trichiez. Point.
J’ajoute que n’avez certainement pas de temps à perdre en recettes farfelues ou « miraculeuses » qui promettent de maigrir sans effort.  Ne les considérez donc pas comme des alternatives valables.

Si vous voulez approfondir le point de la perte de poids et en comprendre les mécanismes, voyez cet article plus détaillé.

Si vous ne faites pas encore de musculation, commencez tout de suite. Un homme doit lever des poids pour être bien dans son corps. Je ne vous demande pas de devenir Arnold Schwarzenegger, mais de gagner du muscle, d’améliorer votre posture et de prendre confiance progressivement en votre physique.
Privilégiez les exercices de base avec barres et haltères au détriment des machines. Pratiquez impérativement le squat, le développé couché et le soulevé de terre.
Ces exercices doivent constituer la base de votre entraînement. Le reste est beaucoup plus accessoire.
Faites vous aider à la salle pour exécuter correctement ces mouvements. Il faudra en maîtriser la technique pour éviter de vous faire plus de mal que de bien.
Les résultats seront spectaculaires très rapidement et les courbatures vous montreront comme votre corps se transforme.

2) Choisissez votre terrain de chasse.

Vous avez le choix entre le « Daygame », le « Nightgame » et la drague sur internet.

Le Daygame, c’est la drague de rue essentiellement (bien qu’elle se pratique aussi dans d’autres endroits comme les centres commerciaux, par exemple).

Le Nightgame,ce sont les bars ou les boîtes de nuit.

La drague sur internet passe par les sites « de rencontre » ou sur les réseaux sociaux.

Chacun de ces « fields » a ses avantages et ses inconvénients. Aucun n’est parfait et les défauts de l’un ne sont pas nécessairement ceux des autres. Il en va de même pour leurs avantages.
Un prochain article expliquera ça plus en détail.

3) Place à l’action !

Une fois votre field de prédilection choisi, remplissez les objectifs suivants :

Pour le Daygame, allez aborder 50 femmes dans la rue.
Peu importent les résultats et le temps que ça vous prend.
Laissez tomber la drague indirecte et tentez dès que possible de révéler vos intentions directement à la femme que vous arrêtez. Ça s’appelle le « Direct Game ».
Je conçois que cela puisse être parfois difficile au début, donc vous aurez peut-être besoin d’une période de transition. Vous pouvez commencer par faire un simple compliment à des inconnues sans aller plus loin. C’est le « Hit and Run » et ça peut aider à franchir certains obstacles psychologiques.
Dès que vous vous sentirez prêt, attaquez à fond et tentez de récupérer des numéros de téléphone.
Vous verrez, c’est comme le parachute, ça fait peur la première fois et puis ça devient grisant et addictif !

Ne vous préoccupez pas le moins du monde des résultats. Si vous tremblez de peur une fois face à elle, peu importe. Ce qui compte, c’est que vous l’aurez fait.
« Oui, mais si elle s’en rend compte ? » Eh bien, je vais vous dire, elle pensera tout simplement que vous êtes un mec très courageux pour avoir osé l’aborder malgré le fait qu’il n’était pas à son aise. Elle ne vous en trouvera que plus sincère et je vous garantis qu’elle gardera au minimum de vous l’image d’un homme entreprenant et viril

Si vous optez pour le Nightgame parce qu’il correspond mieux à votre style de vie, faites la même chose dans ces endroits.
Ici encore, les résultats ne constituent pas un élément à prendre en compte. Tout ce qu’il faut, c’est que vous ayez la force d’oser. Le reste viendra tout seul.

Au cas où vous auriez choisi la drague sur internet, rédigez-vous un profil dédié à ça et envoyez des demandes à 200 femmes au moins.
Comme dit précédemment, ne vous préoccupez pas de ne pas obtenir de réponses favorables.

4) Une fois l’objectif propre à votre catégorie rempli, étudiez vos statistiques.

À ce moment-là, vous devriez déjà avoir une idée bien plus précise de la situation.
Au cas où vous auriez déjà eu des premiers succès, je vous en félicite. Néanmoins, c’est accessoire. Le succès de cette partie de l’opération n’est déterminé que par votre démarche et absolument rien d’autre.

Vous êtes maintenant bien plus avancé qu’au début et votre position vous permet sans aucun doute de réfléchir à des axes d’amélioration.
Identifiez-les et recommencez au point 3.

Pour terminer, prenez conscience de la chance que vous avez d’avoir l’occasion de changer. Le succès ne tardera pas à vous récompenser !

Laisser un commentaire